Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

  • : Minéraline
  • Minéraline
  • : Venez découvrir le monde fascinant des cactus à travers ma collection ! Quelques conseils et aussi de belles images.
  • Contact
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 06:23

Cet article participe à l’événement "Le semis au défi !", à l’initiative du blog Le Jardin de Pascaline en partenariat avec Le Jardin des Blogs.

 

Votez ici !

 

 

 

 

Pour connaître les cactus, rien de tel que de les semer et de les voir grandir jour après jour. Mais le semis est quelque chose d'assez délicat, qui suppose une grande rigueur, des précautions infinies, et parfois une infrastructure assez conséquente.
Mais nous allons pour le moment nous intéresser à une méthode simple, qui permet de réussir la plupart des espèces, à condition que les graines soient fraîches, et de respecter quelques principes.


Le matériel :

- une terrine (ex : bac à glaces) percée de trous de drainage au fond, ou des pots
- du terreau tamisé fin
- du sable tamisé fin, en quantité équivalente
- de la pouzzolane fine également, ou de la vermiculite
- du gravier
- du sable coloré très fin (mais sans poussière)
- des étiquettes
- du film plastique alimentaire
- de l'eau, beaucoup d'eau, avec un peu de fongicide
- un emplacement lumineux


La procédure :

Tout d'abord, la terrine doit être bien propre, si possible désinfectée. De même pour les pots, sauf s'ils sont neufs. On préfèrera l'utilisation des pots lorsqu'on a plusieurs espèces distinctes à semer.
On dispose au fond une couche de gravier qui fasse environ 1/5 de la profondeur du contenant.
On mélange le terreau, le sable et la pouzzolane ou la vermiculite. Le mélange doit être bien homogène. On verse ce mélange dans le pot, en tassant un peu, et en veillant à garder une surface bien plane.
Lorsque le pot est prêt, on le met à tremper dans de l'eau additionnée de fongicide. Puis on laisse égoutter.
Quand le pot est prêt, on peut semer les graines. Si elles sont suffisamment grosses (à l'appréciation, et surtout à la vue de chacun), on les sème une à une en laissant environ 1 centimètre d'espace entre chacune, afin de laisser la place aux futures plantules. Si elles sont plus fines, on peut les mélanger à du sable très fin, et les saupoudrer sur la surface du substrat.
Dans tous les cas, ne jamais mélanger des graines d'espèces ou de variétés différentes, mais au contraire, bien identifier chaque emplacement à l'aide d'étiquettes.
Maintenant, il ne reste plus qu'à couvrir d'un film plastique pour maintenir une atmosphère humide, et à mettre au soleil pour faire monter la température (l'idéal se situant entre 25 et 30 °C le jour, et pas moins de 22 la nuit).
Les premières plantules mettent parfois seulement 5 jours pour arriver, mais c'est assez rare. La plupart du temps, il s'écoule une grosse semaine avant les premières germinations. À partir de là, il est important d'aérer tous les jours, mais le substrat doit tout de même rester humide.
Lorsqu'on estime que tout ce qui pouvait germer a poussé, on ajoute une fine couche de sable coloré (la couleur, c'est pour faire joli, on peut prendre également du sable blanc, ça n'a aucune importance). Le but de cette couche de sable est de maintenir les plantules bien droites, l'une ou l'autre se penchant car la racine pousse dessous à l'air libre ...)
On enlève définitivement le film plastique une dizaine de jours après le début de la germination, en augmentant progressivement la durée pendant laquelle on aère.


Il faut noter que le soleil direct est à éviter pour les plantules : au-delà d'une certaine intensité lumineuse, la chlorophylle est altérée, la plantule devient blanche, et ne peut plus fabriquer sa propre matière. Il faut préférer la lumière indirecte et toujours habituer les plantes petit à petit. Attention, cela ne veut pas dire qu'il leur faut peu de lumière, loin de là : il leur en faut en réalité beaucoup, mais l'intensité est à surveiller.


Bon semis à tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Minéraline - dans Technique
commenter cet article

commentaires